TOP
Gilles Reeb devant un mur

#22 – Gilles Reeb – Uzful

« Le fameux chantage à l’emploi est une aberration totale. Aujourd’hui, il y a pas mal d’études qui prouvent que l’économie de demain pourrait générer au moins autant d’emplois qu’on pourrait en perdre… » 

Aujourd’hui, nous recevons Gilles Reeb de l’agence Uzful, une agence de marketing dédiée aux marques engagées. Créée en 2010 avec Emmanuel Beaufils, Uzful a accompagné toute sorte de marque sur cette notion d’engagement que ce soit Red Bull, Sony ou Nespresso pour les plus connues mais aussi Max Havelaar, la ville de Montreuil ou même Oxfam pour les marques disons plus engagées.

marque engagéeDès son origine, Gilles et Manu ont insisté sur la notion de marketing utile, c’est d’ailleurs comme ça que l’on s’est rencontré puisque nous n’étions pas très nombreux à l’époque à en parler. Redonner du sens, repartir de la raison-d’être, revoir la stratégie d’engagement sont quelques missions auxquelles Uzful s’attèle. Ces notions, que l’on retrouve aussi dans nos missions de design circulaire avec nos clients, sont de plus en plus fondamentales et apparaissent indispensables pour réussir la transition d’une entreprise vers une économie plus vertueuse et circulaire. Voilà pourquoi l’éclairage de Gilles m’apparaissait utile pour tous ceux et celles qui se lancent dans la transition.

« Vaut mieux concentrer ses efforts sur des sujets sur lesquels on a vraiment des choses à raconter et construire la marque au fur et à mesure »

Après avoir dresser un panorama de la situation actuelle du point de vue des marques, Gilles nous présente les marques qu’il suit de près et nous livre aussi ses conseils pour réussir l’exécution. On évoque évidemment Patagonia comme la marque référence du moment mais on évoque aussi Amazon. En effet, comment expliquer qu’une entreprise qui n’a pas véritablement d’engagement sociétaux et une politique des ressources humaines pour le moins épurée puisse réussir autant ?

D’autant que pour Gilles, « de plus en plus les gens vont consommer une marque plus pour son action sur la société que pour son produit en lui-même » alors comment comprendre ce décalage ? Il évoque aussi les différents engagements de la marque tout en illustrant avec des exemples de marques qui repartent de leur raison-d’être et, enfin, nous livre ses conseils pour réussir le positionnement et l’exécution du discours de marque aujourd’hui. J’en profite aussi pour repartager une présentation sur l’utilité de repartir de sa raison d’être que nous avions publiée en 2015.

 

Encore merci Gilles pour cet entretien, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Uzful ou à entrer en contact avec Gilles.

Diffusez l’économie circulaire autour de vous en partageant le podcast sur les réseaux sociaux et en mettant la note de 5 étoiles sur iTunes. Vous pouvez les écouter sur Deezer, Spotify, Pippa ou sur votre appli de podcast.

Post a Comment